Récit Topographique

    Sculpture, ABS imprimé en 3D et médium découpé au laser
    Nantes (fr) / Madrid (es)
    2018 / Collaboration avec Anne-Sophie Duca, artiste

    Dans le cadre d’une résidence à la Caza de Velàsquez à Madrid, Anne-Sophie Duca s’est intéressée à El Quiñon au sud de la capitale. La ville nouvelle est cernée sur plus de la moitié de son territoire par des chantiers à l’abandon, emblématiques de la crise espagnole de 2008. Ils forment des paysages étranges, à la fois ruines d’un passé instantané et fondations d’un futur avorté. Elle en a d’abord tiré un texte qui rend compte des sensations et des paysages qu’elle a découvert. Pour donner une représentation matérielle au texte, Anne-Sophie souhaitait mettre en relation une série de dessins au fusain avec une maquette psycho-géographique mettant en scène une vision imaginaire d’El Quiñon. Nous avons alors travaillé ensemble pour réaliser l’œuvre. Chaque mot de son texte a été extrudé pour former des bâtiments, des îlots, des rues qui composent la ville afin de représenter par la sculpture ce que le texte raconte. A partir des nombreux croquis préparatoires d’Anne-Sophie, j’ai modélisé sur ordinateur la maquette et assuré le dimensionnement des éléments. J’ai ensuite coordonné la réalisation de la maquette, d’abord avec l’entreprise d’impression 3D, puis lors du montage. La sculpture se compose de 52 pièces qui forment un carroyage semblable à celui d’une carte. Elles sont soutenues par une structure en médium qui évoque les échafaudages ou les grues d’un chantier. Elle soutient aussi un réseau électrique qui rétro-éclaire la ville. Permettant de mieux lire le texte, il baigne les interstices dans une lumière chaude qui donne du relief aux volumes et laisse deviner le travail sous-jacent.

Vue d’ensemble de l’installation


En se rapprochant, on commence à lire des passages du texte


Vue de haut


Le texte courant


La lumière contraste les épaisseurs


Sous la maquette, le réseau luminéscent


Le travail en coupe


Le réseau d’éclairage se compose d’une guirlande de 400 leds 


L’éclaté permet de comprendre les principes structurels

Bienvenue chez Natalya

    Projet fabriqué, mobilier de Salon
    Nantes, Chantenay
    2016 / Commande professionnelle

    Natalya aime le design scandinave des années 50. Elle souhaitait un ensemble mobilier en bois dans un esprit épuré, avec un vocabulaire de formes minimaliste et précis caractéristique de cette époque. Issue comme moi de l’école d’architecture de Nantes, elle est venue me voir avec un dessin : une série d’éléments horizontaux reliés les uns avec les autres par des barres orthogonales. L’ensemble étant rythmé par des rangements, variant du tiroir à la caisse en fonction de sa destination.
    Je me suis attaché à respecter son croquis séduisant malgré les contraintes techniques rencontrées. D’abord la table pliante, élément unique par sa fonction qu’il fallait intégrer dans l’ensemble de meubles. Ensuite le compteur électrique à l’entrée, une colonne éclectique de boites en plastiques empilées sans aucune attention pour leurs spatialité. Enfin l’ensemble des murs de l’appartement dans cette vieille maison biscornue.
    Nous avons choisis de réaliser l’ensemble en contreplaqué de Bouleau, un matériau qui nous a convaincu pour l’alliance de la stabilité du contreplaqué avec une surface flammée qui n’a rien à envier aux bois pleins traditionnels. La majorité des assemblages sont réalisés par chevillage et collage, afin d’éviter un maximum de vis apparentes. Dans cette optique, la fixation au mur des éléments verticaux ont nécessites une attention particulière. En effet, elles sont cachées des regards tout en restant accessibles au cas où il faille enlever un élément.


Le grand mur du fond relie les différents éléments de l'ensemble


Le croquis de Natalya


Panorama


Le banc contient une personne, son sac, son manteau, ses chaussures et ses clefs.


Le dressing caché dans la partie nuit / le pied de déploiement de la table / les effets de lumière sur le vaisselier


L'apparente uniformité des rangements se révèle nulle lorsqu'on les ouvre
Chez Daniel et Jocelyne

    Projet fabriqué de mobilier de Salon
    Nantes, Viarme
    2016 / Commande professionnelle

    Daniel et Jocelyne ont acheté leur maison il y a 30 ans et ont accumulé au fil des ans les meubles d’appoint pour ranger leurs affaires. Lorsqu’ils m’ont contacté, l’objectif premier était de donner un grand “coup de balai” en créant un mobilier qui simplifie les rangements et aère le salon. Le premier travail a été de recenser les besoins des utilisateurs : le meuble devait accueillir la télé et l’électronique (son, internet, dvd), une bibliothèque, des tiroirs pour les affaires de sport et un coin dessin pour les enfants. L’ensemble a donc été divisé en quatre structures indépendantes, me permettant à la fois de m’ajuster aux murs courbes et de simplifier le travail d’assemblage. La diversité des rangements à construire m’a inspiré pour créer un jeu de cubes de différentes profondeurs.
J’ai profité de la découpe numérique pour relier les différents cubes par une série de courbes dont la fabrication manuelle aurait été chronophage. Les courbes unifient les différents cubes et renforcent ainsi la simplification du dessin. J’ai choisi du contreplaqué de peuplier verni pour fabriquer le meuble, ce bois très clair et légèrement doré nous a convaincu pour sa couleur et sa légèreté à l’assemblageS. De plus, le contreplaqué possède une tranche feuilletée caractéristique qui met en valeur le dessin des courbes et le travail de la fraiseuse numérique.

Vue de face


Daniel et Jocelyne s'installent


Avant


Détail du tiroir


Le chantier


Axonométrie et programme


Détail de la table basse et d'un luminaire
Le meuble-loge

    Meuble à déployer pour loge d’artistes
    Nantes, scène Michelet (fr)
    2015 / Commande professionnelle

    Ce meuble a été conçu et réalisé en collaboration avec Simon Losach (Eta Sigma). La scène Michelet est un café/concert reconnu pour sa programmation de musiques extrêmes dans toute la région nantaise. Les travaux d’été ont été l’occasion de détruire la cloison qui séparait la loge du bar.
    A sa place, nous avons aménagé un espace de café en apparence traditionnel pour accueillir d’avantage de clientèle les jours réguliers. En réalité, se cache sous l’escalier un espace de rangement pour accueillir les artistes les jours de concert. On privatise l’espace grâce à un grand rideau rouge. Notre meuble ouvert fournit tout l’espace de rangement nécessaire pour le matériel musical, un dressing et coin catring pour se restaurer avant de monter sur scène. Afin de dissimuler le meuble Simon, graffeur de métier, a peint une grande fresque recouvrant tout les murs de la pièce.

liens :

www.scenemichelet.com/presentation
www.facebook.com/etasigmanantes



Vue d'ensemble


Élévation


Ouvert-fermé
Les tables “à contre-temps”

    Projet fabriqué de 2 tables de restaurant
    Nantes, île de Nantes (fr)
    2014 / Commande professionnelle

    L’épicerie/traiteur “à contre-temps” distribue et prépare des produits locaux et biologiques sur l’île de Nantes à côté de l’école d’architecture, dans un tout petit local de 30 m2. En mangeant avec son propriétaire un midi, nous sommes tombés d’accord pour que je fabrique deux tables, permettant d’augmenter le nombre de places assises tout en ménageant de la place pour le côté “épicerie”. J’ai dessiné un plan axonométrique de l’île de Nantes que j’ai ensuite gravé à la découpeuse laser sur les tables. Le chantier a été réalisé dans le fablab de l’association “plateforme C”, un atelier collaboratif. Le projet de l’île de Nantes nous a tout de suite apparu comme le plus représentatif des valeurs de l’épicerie/traiteur, à savoir la mise en valeur de l’innovation et de l’écologie, de la création et du local.
    De plus, la carte était un élément graphique déjà présent sur les murs pour signifier les lieux d’approvisionnement du magasin. D’un budget très limité, la construction des tables a été faite entièrement à partir de matériaux recyclés : du pin trouvé dans l’école d’architecture et des plans de travail provenant des anciennes tables du restaurant. Le projet a été inauguré par un banquet traduisant l’esprit festif et communautaire de cette grande tablée longitudinale suscitant la rencontre et le partage, le temps d’un repas.


facebook :
A contre-temps
plateforme C : www.plateforme-c.org

Le repas d'inauguration des tables


Les tables dans leurs environnement


Le dessin orignal et sa gravure


Détail du coin droit


La gravure au laser