La maison de quartier

    Projet architectural fictif
    Cornebarrieux, Banlieue toulousaine (fr)
    2008 / 2ème année design de l’environnement

    Pour pouvoir faire face à la croissance démographique de ville de Toulouse toute proche, la ville de Cornebarrieux a décidé de développer un nouveau quartier de près de 10 000 habitants. Il nous a été proposé de réaliser la maison des ventes du quartier en construction qui doit se situer à l’entrée de ce dernier, autour du bassin de rétention des eaux. Il s’agit d’une structure permanente, elle pourra être réutilisée par la ville comme une salle polyvalente.
    J’ai choisi de mettre en valeur l’ouvrage réalisé par les ingénieurs qui ont construit le bassin de rétention en me posant le long de celui ci. C’était l'occasion de donner une dimension poétique à cette construction qui a profondément marqué le paysage. En déviant la promenade rupestre toute proche pour la faire passer dans le bâtiment, l’expérience architecturale tente de se fondre dans le cadre naturel, comme si elle avait toujours été là. Chacune des pièces du bâtiment cadre un morceau de paysage, d’un côté le bassin et le nouveau quartier, de l’autre le lit de l’Aussonelle, un cours d’eau marquant la séparation entre la vieille et la nouvelle ville.

Le bâtiment s’étire le long de l’étang de rétention


Il fait la jonction entre la vieille et la nouvelle ville


Le plan programmatique